menu

Les 3 fondamentaux d'une bonne gestion de chantier

Les 3 fondamentaux d’une bonne gestion de chantier


04 avril 2019

Un professionnel du Bâtiment est par définition un professionnel du Bâtiment et pas de la gestion d’entreprise ! Et pourtant, la maîtrise de toutes les étapes de la gestion de chantier s’avère déterminante pour assurer à son entreprise de solides fondations.

Pour optimiser la gestion quotidienne de son activité et par extension, la rentabilité de ses chantiers, un entrepreneur du Bâtiment doit apprendre à composer avec trois points essentiels pour son activité : les devis qui lui permettront de faire rentrer les chantiers, les achats grâce auxquels il pourra jouer sur ses marges et le suivi des coûts pour s’assurer de la rentabilité de ses chantiers. Autant d’indicateurs difficiles à prendre en compte sans service comptabilité dédié ni service Achats. C’est pourquoi il peut être judicieux de se faire assister par un logiciel de gestion dédié au Bâtiment. En plus d’un gain de temps non négligeable, il permettra à l’entrepreneur d’améliorer sa trésorerie.

Un devis complet évalué au plus juste

En premier lieu, le devis doit rassurer le client et le convaincre du sérieux de l’entreprise à laquelle il s’apprête à confier la réalisation de ses travaux. Par conséquent, au-delà de la tarification, un devis doit donc être lisible par le client. « Cela signifie que le client doit pouvoir, à partir du devis, saisir les différents aspects du chantier, poste par poste, pour en comprendre le prix. C’est un réel atout concurrentiel, dans la mesure où les clients vont consulter plusieurs entreprises» explique Frédéric Dutin. Ce consultant produit Bâtiment, au sein du département Direction des Études et des Services Digitaux d’EBP, connaît bien le quotidien des entrepreneurs du Bâtiment ; l’éditeur les a intégrés à son groupe de travail afin de développer des logiciels réalisés pour, mais surtout avec les professionnels du Bâtiment.

Frédéric Dutin conseille donc de bien présenter ses devis en les organisant par tranches de travaux et en détaillant les ouvrages d’une part pour apporter de la transparence à son client et d’autre part préparer les éléments nécessaires (fournitures, matériels, temps de main d’œuvre). Contrairement à ce que l’on pourrait penser, rédiger un devis précis ne prendra pas forcément plus de temps. Dans la mesure où dans les logiciels de gestion dédiés au Bâtiment, comme EBP Gestion Bâtiment, il est possible de construire des devis types et de les dupliquer à l’infini pour s’en servir de trame et ainsi gagner du temps dans la rédaction.

Concernant l’estimation du prix des travaux, pour deviser au plus juste, il sera nécessaire de calculer le déboursé sec du chantier. C’est-à-dire les prix d’achat des différents éléments (main d’œuvre, matériaux, etc.). Puis, il faut y appliquer ses frais et son taux de marge. Un bon logiciel calculera automatiquement le déboursé sec à partir des ouvrages intégrés. Plus rapide encore, s’il est interfacé avec une bibliothèque d’ouvrages de type Batiprix ou une bibliothèque d’éléments de type Tarifeo.

En outre, en cas de négociations avec un client, il sera possible pour l’entrepreneur d’ajuster simplement son devis, jusque dans le détail des éléments, en jouant par exemple avec son coefficient de frais sur un type d’élément d’une tranche particulière. « Plus le devis est structuré et détaillé, plus l’entrepreneur aura de possibilités pour l’ajuster précisément en conservant ses marges », assure Frédéric Dutin.

Les 3 fondamentaux d'une bonne gestion de chantier

Publicité

Des achats aux meilleurs prix

Une fois le devis accepté, l’entrepreneur doit commander le matériel. Sans service Achats, cette phase peut s’avérer fastidieuse. Un logiciel comme Gestion Bâtiment permettra d’extraire facilement depuis le devis, la liste des fournitures et même leurs références pour réaliser les demandes de prix rapidement auprès de différents fournisseurs.
Il peut aussi générer des demandes de prix à plusieurs fournisseurs via une étude de déboursé et les mettre en concurrence afin d’optimiser les coûts de ses achats.
« Cette fonctionnalité permet également à l’entrepreneur du Bâtiment de faire du macro-chiffrage dans un premier temps, puis d’affiner ses coûts réels dans un second temps, au terme du réapprovisionnement ou de l’étude des déboursés. L’idée étant de garantir son taux de marge final », précise le consultant.

Un suivi des coûts précis

Reste à s’assurer de la rentabilité du chantier qui peut être entamée par divers aléas : problèmes techniques, indisponibilité des matériaux, intempéries etc. Là encore, un logiciel de gestion dédié sera un allié précieux. « Il est essentiel pour un chef d’entreprise d’avoir les bonnes informations au bon moment de sorte qu’il puisse réagir à temps. » note Frédéric Dutin. Par exemple, en consultant régulièrement le suivi de chantier, renseigné automatiquement à partir des données récupérées dans ses divers documents, l’entrepreneur pourra anticiper et réagir à tout décalage entre ses règlements et ses dépenses en visualisant rapidement ses coûts prévus et ses engagements réalisés. Il pourra ainsi décider d’actions correctives adaptées car il est primordial pour la pérennité de l’entreprise de s’assurer à tout moment de la rentabilité des chantiers en cours.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top